pexels-fauxels-3184422

Rejoindre une association en tant que salarié : comment s’y préparer ?

C’est décidé : tu souhaites rejoindre une association en tant que salarié et tu veux investir ton temps et ton énergie dans une cause qui te tient réellement à cœur ! Problème : c’est l’inconnu pour toi car tu n’as jamais travaillé dans ce type de structure…

C’est pourquoi Meet My Job te donne des conseils pour te préparer à ce changement de vie, qui sera aussi enrichissant personnellement que professionnellement. 

 

Son caractère non-lucratif

Selon l’Article 1:2 de la loi belge du 23 mars 2019 introduisant le Code des sociétés et des associations , une association est constituée par une convention entre deux ou plusieurs personnes, dénommées membres. Elle poursuit un but désintéressé dans le cadre de l’exercice d’une ou plusieurs activités déterminées qui constituent son objet.

Ce qui différencie une association d’une entreprise est donc son caractère non-lucratif. En effet, dans une entreprise, les salariés produisent des biens et services pour générer un profit afin d’être économiquement viable. L’objectif poursuivi diffère donc entre ces deux entités.

 

Il y en a pour tout les goûts !

Il existe des associations de toutes tailles, de l’association communale qui intervient contre la précarité comme la Chôm’hier AID à l’association nationale ou internationale telle que la Croix Rouge de Belgique ou encore Oxfam. Le statut diffère selon les associations, il peut être culturel, sportif ou bien social. Tu y trouveras forcément ton bonheur !

 

S’engager humainement et émotionnellement 

L’adhésion aux valeurs et principes de l’association, la motivation ainsi qu’une forte capacité d’engagement font souvent partie des prérequis. En te dirigeant vers le monde associatif, tu intègres un environnement de travail où tes collègues ont des convictions similaires aux tiennes.

Quel que soit ton poste, ton travail est lié à l’activité de l’association, ce qui fait que tu te sens partie prenante d’un tout. À ton échelle tu agis pour que notre société soit plus sociale et solidaire. Tu privilégies les rapports humains, tu sais pour qui tu travailles et à quel point ton travail est bénéfique. 

 

Un fonctionnement plus souple ? 

On peut observer des différences de fonctionnement selon la taille de la structure. 

Dans les associations locales ou régionales qui sont majoritaires, on dénombre généralement peu de salariés, et les rapports hiérarchiques sont souvent souples. Les associations employeurs ont moins de moyens et recrutent donc des personnes autonomes et polyvalentes. Les salariés sont plus à même de travailler directement sur le terrain

En revanche, dans les grandes associations nationales ou internationales, le fonctionnement peut être similaire aux grandes entreprises, l’employeur va déléguer sa fonction à une direction et ainsi de suite. Il est possible d’y retrouver ce rapport de hiérarchie entre les différents membres avec les directeurs de département, les chefs de service, les cadres et les employés. Selon ton poste, tu ne seras pas forcément en contact avec le terrain. 

D’une manière générale, les relations entre les différents membres sont moins formelles et plus simples. Toutes ces personnes travaillent pour une cause qu’ils chérissent et restent donc authentiques. Le fait de ne pas être soumis aux devoirs de rentabilité et de compétitivité qu’impose une entreprise fait qu’ils évoluent dans un environnement qui comporte moins de pression bien qu’ils aient des responsabilités. 

 

Découvre nos entreprises à impact positif !

Rendez-vous sur Meet My Job , c’est la plateforme de recrutement qui référence uniquement les entreprises et associations ayant un impact positif sur notre société et notre planète !