pexels-sora-shimazaki-5668858

Préparer efficacement son entretien d’évaluation

Bilan de l’année passée et aperçu des mois à venir, l’entretien d’évaluation professionnelle peut être un moment d’échange fructueux entre salariés et managers. Pourtant, cette entrevue est souvent perçue comme stressante et considérée par certains comme une épreuve. Pour dédramatiser ce moment redouté, voici trois conseils pour préparer efficacement son entretien d’évaluation. 

Ne pas paniquer 

Comme chaque année, la date fatidique tombe. Votre entretien annuel d’évaluation est dans une semaine. Mais, rien ne sert de perdre son sang-froid. Si l’entretien permet de faire le bilan individuel des compétences de l’employé, il n’est en rien un examen ! Il a avant tout vocation à faciliter le dialogue et échanger sur les objectifs ou les difficultés rencontrées.

Faire son autoévaluation

L’autoévaluation est un passage obligé lors de la préparation de l’entretien annuel. Être au fait sur ses points forts et axes d’amélioration aidera au bon déroulement de l’entretien. Cependant, cet exercice d’observation ne suffit pas: vous pouvez aussi mettre en avant les projets que vous avez accomplis avec succès. N’oubliez pas pour autant d’évoquer ceux qui n’ont pas aboutis en détaillant les raisons de ces contre-temps. Faire preuve d’une bonne capacité d’analyse ne pourra que vous être bénéfique lors d’un entretien annuel d’évaluation. Munissez vous de vos agendas, rapports et autres comptes-rendus pour faire cette autoévaluation. Ils vous serviront à présenter des arguments concrets, des chiffres précis et à ne rien omettre. Certaines entreprises fournissent également une grille d’autoévaluation en amont de l’entretien annuel. Il peut vous être utile de vous référer à celle de l’année précédente pour souligner votre progression. Enfin, les missions détaillées sur votre fiche de poste peuvent vous servir de support lors de votre autoévaluation. Vous pouvez vous demander quelles missions vous appréciez, celles qui vous posent le plus de difficultés et examiner les résultats obtenus. 

Envisager la période à venir 

L’entretien d’évaluation ne sert pas uniquement à tirer des conclusions de l’année passée. Il a aussi vocation à préparer l’année à venir. Pour ne pas être pris de court, il est nécessaire d’être au point sur ses objectifs et les potentiels obstacles qui pourraient survenir. En informer son manager peut ouvrir la discussion sur de possibles outils ou formations. 

De plus, l’entretien d’évaluation peut être le moment d’évoquer les questions liées à son poste. Souhaitez-vous plus de responsabilités, une promotion, une augmentation ? Préparer l’entretien devrait vous permettre de répondre à ces interrogations et ainsi étayer au mieux son argumentaire à l’aide de données chiffrées.

Et après l’entretien d’évaluation ?

Tout n’est pas terminé une fois l’entretien fini. Pour ne pas faire de cet entretien une simple formalité, on rédige parfois un compte-rendu écrit signé par les deux parties. Ce document sera ensuite envoyé aux services des Ressources Humaines. Le compte-rendu énonce des engagements comme par exemple un deuxième entretien quelques mois plus tard. 

L’entretien annuel d’évaluation, comme l’entretien d’embauche, ne peut être réussi sans préparation. En anticipant, on peut s’assurer qu’il se déroule dans les meilleures conditions. En suivant ces quelques conseils, vous pouvez aborder votre entretien annuel d’évaluation avec sérénité. 

 

Pour plus de contenu, n’hésitez pas à visiter notre Linkedin et notre Instagram !

Découvrez nos entreprises à impact positif

Meet My Job est la 1ère plateforme belge de recrutement dédiée au développement durable. Alors, qu’attendez-vous? Trouvez votre job/stage de rêve dans le développement durable ici !