écomobilité à Bruxelles

L’écomobilité à Bruxelles

Qu’on se déplace à pied, en vélo, en transports en commun ou en voiture, la mobilité est une question qui nous concerne tous. Dans un monde sujet au réchauffement climatique, elle revêt désormais une dimension écologique. On ne peut alors que se demander comment rendre nos déplacements en ville moins polluants. Ici émerge le concept de mobilité dite « durable » ou « écomobilité ».  Grâce à des moyens de déplacement moins nuisibles à l’environnement et au cadre de vie, la ville et par conséquent, la planète peuvent devenir plus verts. Regardons de plus près ce qu’il en est de l’écomobilité aujourd’hui. 

L’écomobilité : définition et enjeux

La mobilité durable fait référence à des modes de transports à faible impact environnemental. Le terme englobe les déplacements à pieds, en transports en commun, en vélo, trottinette ou même le co-voiturage. Modes de transport économes en énergie, ils participent à moindre échelle à l’émission de gaz à effet de serre. 

Promouvoir l’écomobilité, c’est permettre l’amélioration de la qualité de vie. En effet, la mobilité durable limite l’engorgement des villes, la pollution et les maladies respiratoires qui en découlent.  Toutefois, les modes de déplacement durable n’agissent pas seulement contre la pollution de l’air mais ont aussi pour effet de réduire la pollution sonore. 

De plus, comme la majorité des trajets en ville sont sur une courte distance, rouler à vélo peut se révéler un incontestable gain de temps. Ces modes de transport représentent également souvent une solution plus économique que la voiture.

Le cas de Bruxelles 

La ville de Bruxelles n’est pas en reste quant il s’agit d’écomobilité. Les autorités de la capitale bruxelloise ont approuvé en 2020 le plan régional « Good Move ». Censé se dérouler sur 10 ans, il dessine les contours d’une politique durable de la mobilité dans la région. Le plan « Good Move » résulte d’un processus auquel institutions, communes, associations, acteurs privés et citoyens ont participé. À terme, le plan devrait permettre à chaque usager d’avoir accès à un réseau de transports en commun efficient et à des modes de déplacement adaptés à leurs besoins tout en demeurant respectueux de l’environnement. L’un des objectifs finals de « Good Move » est la réduction de 35% des émissions régionales de gaz à effet de serre d’ici 2030 par rapport à 2005. Un défi que la ville de Bruxelles s’empressera de relever ! 

Les entreprises engagées pour une mobilité plus verte

Les gouvernements publics ne sont pas les seuls à agir pour plus de mobilité durable. Des acteurs privés jouent aussi un rôle dans la promotion de la mobilité verte dans la région bruxelloise. Trois d’entre elles sont des entreprises partenaires de Meet My Job. 

Urbike

Urbike est une coopérative fondée en 2018 engagée pour une logistique urbaine durable. Son action se concentre sur le « dernier kilomètre » et la fin de la chaîne de livraison. Urbike propose des services de livraisons cargo pour tous type de marchandises en ville. Accompagnant professionnels et particuliers, la société fournit du matériel pour les activités de logistique à deux-roues et forme à l’utilisation des vélos cargos.

Bike Your City 

Véritable pôle économique et social dédié au vélo, Bike Your City n’est plus la boutique bruxelloise de ces débuts. Fondée en 2015, l’entreprise comprend aujourd’hui des magasins de vente et réparation de vélos, l’association Ride Your Future et une coopérative construisant des pumptracks. Par ces divers canaux, Bike Your City promeut le déplacement sur roues et donc la mobilité durable. Leur engagement pour la planète et une ville plus verte ne s’arrête pas là puisqu’ils utilisent de la décoration de seconde main, des outils recyclés et pratiquent le tri des déchets. Ils n’épargnent rien pour « changer la ville, un vélo à la fois ». 

STEP 

Il est relativement aisé d’utiliser un vélo ou une trottinette (d’autant plus s’ils sont électriques) mais réparer ces moyens de transports est une tâche plus ardue. Pour remédier à ce problème, la start-up STEP propose un service de réparation de tout cyclomoteurs, vélos ou trottinettes électriques directement sur place. Ce service après-vente de maintenance des deux-roues contribue non seulement à encourager l’écomobilité mais participe aussi à la réduction des déchets électroniques. 

En conclusion, la mobilité durable est un défi à relever pour les années à venir. Mais nous pouvons tous agir pour la démocratiser et en faire une pratique courante ! 

Pour plus de contenu, n’hésitez pas à visiter notre Linkedin et notre Instagram

Découvrez nos entreprises à impact positif

Meet My Job est la 1ère plateforme belge de recrutement dédiée au développement durable. Alors, qu’attendez-vous? Trouvez votre job/stage de rêve dans le développement durable ici !