conflit au travail

Conflit au travail : comment le résoudre ?

Un conflit au travail peut considérablement altérer l’ambiance au travail et l’entente conviviale entre collègues.

Selon le service belge IDEWE, les conflits au travail représentent plus de 42,6 % des risques psychosociaux les plus notifiés au travail.

Sur le long terme et s’il n’est pas résolu, il peut menacer durablement la productivité des salariés et l’efficacité générale dans le travail. Il est donc important de maintenir un cadre de travail le plus optimal possible. C’est pourquoi il est intéressant de savoir comment désamorcer les conflits au sein d’une équipe.

Cette semaine, Meet My Job vous donne des conseils pratiques pour gérer un conflit au travail !

 

1. Savoir que les conflits sont inévitables

Vous devez penser que les conflits n’arrivent que dans les entreprises où la cohésion d’équipe et l’ambiance générale est moindre. En réalité, vous devez admettre que les conflits sont inévitables au sein d’une entreprise, que la nature du conflit au travail soit importante ou non.

Préparez-vous donc à ce que des conflits se produisent pour pouvoir y répondre de la meilleure des manières le jour venu !

 

2. Garder son sang froid.

Tout d’abord, cela peut sembler une évidence mais en tant que manager, quand un conflit survient, vous devez absolument garder votre sang-froid. Il faut garder la tête froide pour aborder le problème sereinement et ne pas perdre le contrôle du conflit. Être agressif envers l’une des parties en conflit ne fera qu’aggraver la situation.

 

3. Réagir très rapidement !

Ensuite, vous devez réagir très rapidement pour éviter que le conflit s’amplifie. Si vous tardez à réagir ou que vous décidez de ne pas intervenir, le risque est que le conflit perdure. Celui-ci s’installera dans le temps, prendra progressivement en intensité et altèrera durablement l’environnement de travail. De plus, le conflit pourrait se propager aux autres membres de votre équipe et multiplier le risque de conflits croisés. L’enjeu est donc d’intervenir rapidement pour conserver le contrôle et préserver l’intégrité de l’équipe.

Si vous ne réagissez pas, le conflit professionnel pourrait prendre une tournure personnelle et être hors de vos compétences.

 

4. Déceler la nature du conflit.

L’une des premières étapes dans la résolution du conflit au travail est de déceler sa nature. Vous devez avoir le réflexe de vous demander comment le conflit est arrivé, à quel moment exactement et quelles en sont les causes. Les raisons d’un conflit peuvent être multiples : désaccord dans l’organisation du travail, divergence d’opinions sur un sujet, conflits personnels…

Déterminer la source du conflit est important. Vous pourrez ainsi réfléchir en amont au ton et aux éléments de langage à employer pour résoudre le problème. Si vous ne connaissez pas la nature du conflit entre vos collaborateurs, vous ne pourrez pas mettre en place une résolution efficace et cohérente.

 

5. Écouter les parties en conflit.

Ensuite, vous devez écouter les parties en conflit et entendre leur point de vue. Vous devez faire preuve de neutralité et rester ouvert d’esprit pour ne pas risquer de braquer l’une des parties.

Vous devez être un médiateur à l’écoute des problèmes de vos salariés. Être dans la contradiction systématique vis-à-vis des protagonistes du conflit n’arrangera rien.

Prenez donc le temps d’écouter chacune des parties et n’hésitez pas à donner votre opinion sur la situation. Ce temps d’échange vous sera utile pour trouver les solutions nécessaires. De plus, cela sera perçu comme un signe positif de la part de vos salariés : ils constateront que vous êtes à l’écoute et souhaitez véritablement les aider.

 

6. Trouver un compromis et une résolution.

Enfin, après une discussion franche avec les parties en conflits, vous serez normalement en mesure de proposer un compromis et d’apporter une issue positive. Il est important que vous trouviez un compromis qui arrange toutes les parties du conflit. Si l’un des salariés concernés se sent lésé, cela ne fera qu’entretenir la frustration et l’apparition de conflits futurs.

Si ce n’est pas déjà le cas et pour vous préparer à un nouveau conflit, préparer une stratégie-type à adopter systématiquement en cas de conflit. Cela vous permettra de réagir beaucoup plus vite et d’avoir directement tout les outils nécessaires.

 

7. Faites appel à un médiateur extérieur.

Si vous n’êtes pas parvenu à résoudre le conflit malgré vos efforts, faites appel à un médiateur extérieur. Il sera plus à même de gérer la situation et de parvenir à une résolution productive.

Même si cet appel à l’aide résonne comme un constat d’échec pour vous, il ne sert à rien d’être entêté. Il vaut mieux vous faire aider par un expert plutôt que de laisser les relations se détériorer d’avantage.

 

 

Découvre nos entreprises à impact positif

Rendez-vous sur Meet My Job pour découvrir les dernières offres de stage & d’emploi des entreprises & associations qui ont un impact positif sur notre planète et société !