OKR

Comment motiver ses équipes avec la méthode OKR ?

Comment amener vos équipes à collaborer vers des objectifs ambitieux ? Comment garder la motivation en entreprise ? De plus en plus d’organisations se tournent vers la méthode OKR ! Cette méthode de management a vu le jour dans les années 50 aux États-Unis. Depuis, elle ne cesse de séduire les entreprises qui peuvent atteindre, grâce à ce modèle, des résultats collectifs et une croissance plus rapide que celle de leurs concurrents. Alors, comment mettre en place la méthode OKR et quels sont ses bénéfices ?

Qu’est-ce que la méthode OKR ? 

Définition

OKR vient de l’anglais « Objectives and Key Results » que nous pourrions traduire par « Objectifs et Résultats clés » en français. Il s’agit d’une méthode de management qui se base sur deux actions. L’une est la mise en place d’objectifs ambitieux, l’autre est la mesure des résultats clés. Dit d’une autre manière, les objectifs indiquent la mission de l’entreprise et la direction qu’elle souhaite prendre dans les prochaines années. Ils doivent être poursuivis par l’ensemble des équipes à travers une stratégie mise en place. Grâce à cette stratégie, plusieurs tâches peuvent être définies et associées à des objectifs et des résultats mesurables. Toutes ces tâches devront atteindre l’objectif majeur de l’entreprise.

Un peu d’histoire 

C’est le cofondateur et CEO d’Intel, Andrew Grove, qui a propulsé cette méthode dans les années 1970. À l’époque, Grove remarque que les méthodes utilisées jusqu’à présent ne parvenaient pas à suivre la vitesse et la croissance des entreprises de la Silicon Valley. La méthode OKR lui a permis de motiver son équipe pour transformer sa petite entreprise en un géant de la technologie. En 1975, John Doerr, l’un des premiers investisseurs de Google assiste à une conférence donnée par Andrew Grove dans laquelle il présente la méthode OKR. À son tour, il transmettra la méthode OKR aux deux fondateurs de Google : Larry Page and Sergey Brin. Depuis, la méthode est toujours au cœur du fonctionnement de Google et d’autres grands groupes l’ont adoptée : Twitter, LinkedIn, Netflix, etc…

Cette méthode est utilisée la plupart du temps par de grosses entreprises mais peut être bien évidemment appliquée sur des entreprises plus petites comme des PME ou des start-ups.

Comment utiliser la méthode OKR ?

Comme nous l’avons vu, la première chose à faire est de se fixer des objectifs ambitieux formulés de manière qualitative. C’est tout l’intérêt de cette méthode : atteindre des résultats que l’on pensait inatteignables. Ensuite, on définit une stratégie qui va permettre d’atteindre la mission de l’entreprise avec des objectifs intermédiaires attribués à chaque département, équipe et collaborateur.rice. Ces objectifs doivent être accompagnés de résultats mesurables et quantifiables pour savoir s’ils ont été atteints. Il est également pertinent d’insérer des étapes clés à valider en cours de route pour chaque équipe afin de s’assurer que l’on avance dans la bonne direction. Les équipes doivent travailler pour un même objectif, mais ont beaucoup d’autonomie et de marche de manœuvre. Cela doit permettre de les impliquer un maximum dans la mission de l’entreprise.

La formulation de John Doerr pourra vous aider à utiliser correctement la méthode OKR : « Nous aurons (objectif), qui sera mesuré par (résultats clés). » Par exemple, si on applique cette méthode à Google, un de leurs objectifs inspirants en 2008 était de « construire le meilleur navigateur web du monde ». Pour cela, ils ont fixé un résultat clé chiffrable : atteindre « 20 millions d’utilisateurs à la fin de l’année 2008 ».

Pourquoi utiliser la méthode OKR ?

Le besoin de sens 

Chaque individu a besoin de trouver du sens dans son travail. En se sentant impliqué.e.s dans le projet et les décisions de l’entreprise, les collaborateur.rice.s peuvent donner le meilleur d’eux.elles même. Dans ce sens, la méthode OKR satisfait ce besoin en permettant aux équipes de se réunir autour d’un objectif commun et porteur de sens. Par ailleurs, chaque tâche confiée s’inscrit dans un panorama global et collectif, ce qui est d’autant plus motivant.

Gagner en productivité

Puisque les équipes sont autonomes et pleinement impliquées dans la réalisation de l’objectif de l’entreprise, elles deviennent naturellement plus productives. Les missions étant partagées entre les personnes, le travail est plus léger. Cela fait gagner un temps considérable et personne ne s’attarde sur des tâches inutiles ou contre-productives.

Une transparence totale

En mettant en place cette méthodologie, les objectifs et les résultats clés sont visibles par l’ensemble des membres de l’organisation. La transparence entre les équipes est ainsi favorisée. Cette approche repose sur des échanges et des bilans réguliers qui permettent à chaque équipe de collaborer ensemble et de savoir où chacun en est.

Pour plus de contenu, n’hésitez pas à visiter notre Linkedin et notre Instagram !

 

Découvrez nos entreprises à impact positif

Meet My Job est la 1ère plateforme belge de recrutement dédiée au développement durable. Alors, qu’attendez-vous? Trouvez votre job/stage de rêve dans le développement durable ici !