article 1200x600 local

Acheter local est à la mode et tant mieux

Le contexte actuel pousse de nombreux consommateurs à se tourner vers des alternatives locales, écoresponsables ou encore bio. Poussés par les enjeux climatiques et sociétaux, ces derniers changent leurs habitudes et mettent au premier plan la planète et leur santé. Auparavant, le marché du local se limitait à une cible restreinte, il est désormais bien plus établi. Ce dernier s’adresse à tous et toutes, en d’autres termes : il se démocratise. Facilité d’accès, prix concurrentiels et offre en expansion : voilà les facteurs instigateurs de cette croissance réjouissante.

Local devient global 

Jusqu’à présent, local rimait souvent avec modestie. Cette offre n’occupe pas une place imposante sur le marché de l’alimentation et la demande consiste en une petite partie de la population. Les consommateurs s’articulent sous différents personna mais ne représentent certainement pas le grand public. Population plus aisée, portant une attention particulière au bio, mieux renseignée ou simplement qui dispose de points de vente à proximité. Le local est une encore niche qui s’insère sur un marché dominé par les grands groupes de l’agro-alimentaire. Cependant, ce dernier répond à une attente spécifique et particulièrement contemporaine : la quête de la durabilité. Effectivement, nous sommes tous conscients des enjeux climatiques et sociétaux actuels, de facto, nos habitudes de consommation ont un impact important. Acheter local et durable équivaut à contribuer (et militer) à un monde plus juste. De fait, le local séduit et touche davantage de consommateurs. 

Avec cet élan de conscientisation, de nouvelles possibilités de consommer local font leur apparition. Bon nombre de magasins, épiceries, coopératives émergent un peu partout et proposent énormément d’alternatives. Nous pouvons même constater l’apparition de chaîne de magasins qui instaurent la durabilité et le local comme mot d’ordre. Des structures comme The Barn offrent une vaste sélection de produits bio et locaux dans leur différents points de vente et contribuent à les rendre accessibles. 

Le bio et le local sont en train de sortir du marché de niche et c’est une très bonne nouvelle. C’est vraisemblablement en démocratisant l’accès à ce genre de produits que les habitudes et les mentalités continueront d’évoluer.

Local devient online 

De plus, l’époque actuelle vient avec son lot d’innovations technologiques qui permettent de rendre le local encore plus accessible. Les réseaux sociaux contribuent évidemment à rendre le phénomène plus présent dans l’espace public. La représentation du local contribue à son expansion. 

Mais un facteur décisif de l’accessibilité à ce marché est la création de sites de e-commerce spécialisés. Le e-commerce est également en évolution et gagne énormément en popularité. La rencontre de ces deux acteurs montants (le local et le e-commerce) serait donc une très bonne chose. Cette symbiose garantit un avenir radieux à ces deux protagonistes.

Local devient viral

Dans les acteurs du e-commerce à impact, beaucoup connaissent déjà Kazidomi mais un autre site a la cote en ce moment : eFarmz. Muriel Bernard, fondatrice et CEO de eFarmz, dit remarquer une nette évolution dans le monde du local (en ligne). Ce type de plateforme contribue grandement à la démocratisation des habitudes de consommation de demain. La CEO témoigne également des ventes majeures sur le site : les plats familiaux tels que les lasagnes ou encore les options végétariennes. On peut donc observer une certaine tendance auprès des consommateurs qui achètent en majorité des box complètes, en vue d’une préparation homemade. Découvrez le reportage en question ici.

Le grand public est bel et bien demandeur de ce genre d’offres. Le local est à la mode, le online aussi. Il ne s’agit tout de même pas d’une co-dépendance mais nous pouvons admettre que ces deux acteurs se tirent vers le haut en travaillant à l’unisson.

Local devient normal

En sortant de sa niche, le local offre la possibilité à énormément de consommateurs d’enfin pouvoir considérer l’achat durable. L’ouverture de ce marché est une aubaine pour le plus grand nombre et permet à plus d’acteurs de changer leurs habitudes de consommation. La découverte de produit, la recherche de qualité, le circuit court, la praticité de l’accès, tant d’éléments qui contribuent à ce renouveau du modèle de course traditionnelle en supermarché. La magasin devient local tout en étant partout, à n’importe quel moment. Grâce à tout cela, le local devient enfin, peu à peu, la norme.

Pour plus de contenu, n’hésitez pas à visiter notre Linkedin et notre Instagram !

 

Découvrez nos entreprises à impact positif

Meet My Job est la 1ère plateforme belge de recrutement dédiée au développement durable. Alors, qu’attendez-vous? Trouvez votre job/stage de rêve dans le développement durable ici !