Acheter en ligne en restant vert : est-ce possible?

Acheter en ligne en restant vert : est-ce possible?

Amazon, Shein, Zalando, AliExpress… Ça vous parle ? C’est bien normal. Les sites d’e-commerce sont devenus un incontournable, et ont connu un pic incroyable pendant la pandémie. En effet, à rester de force chez soi, pas d’autre choix que de s’approvisionner en ligne ! Mais, est-ce que tout cela est écologique ? Acheter en ligne en restant vert : est-ce possible ?

Problèmes liés aux achats en ligne

L’achat en ligne possède pas mal de qualités : une plus grande variété de produits, un confort pour le consommateur (qui ne doit pas se déplacer), une économie sur les entrepôts, etc. Mais certains problèmes y sont liés.

Emballage

Quand on achète en ligne, il faut évidemment que le produit soit emballé afin qu’il ne soit pas cassé/endommagé/etc. Ces emballages peuvent prendre plusieurs formes : une boîte, un sac en papier fermé, une pochette en plastique… Cependant, certains emballages sont bien plus polluants que d’autres. Et certaines entreprises utilisent beaucoup plus d’emballage que nécessaire.

On peut recevoir, par exemple, un simple rouge à lèvres emballé dans du plastique, reçu dans une petite boîte en carton, elle-même située dans une autre plus grande boîte en carton. Y a-t-il véritablement besoin de toutes ses couches de protection pour un si petit objet ?

Transports

Selon le site sur lequel vous achetez, il y a de grandes chances que des transports soient nécessaires à l’envoi de votre achat. Il peut s’agir d’un trajet via un camion, un avion, etc. Plus on achète loin (États-Unis, Chine, etc.), plus le trajet va requérir davantage de moyens de transport, ce qui ne signifie qu’une chose : plus d’émission de CO² dans l’air.

Reprenons l’exemple du rouge à lèvres. Un objet si petit pourrait traverser des milliers de kilomètres pour arriver à bon port. Bien sûr, le camion/l’avion ne va pas transporter juste ce rouge à lèvres là… Mais, au final, toute cette mobilisation de transports, est-ce bien nécessaire ?

Normes du magasin/de l’entreprise

Toutes les entreprises ne font pas face au dérèglement climatique de la même façon. Certaines vont complètement abandonner le plastique, d’autres vont utiliser des matériaux recyclés pour fabriquer leurs produits, certaines encore vont compenser l’empreinte carbone de l’achat en faisant planter des arbres… Mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Pas mal de sites d’e-commerce ne font pas/peu d’actions engageantes en terme d’éthique et d’environnement.

Fabrication du vêtement/de l’objet

Tous les objets/vêtements possèdent des composantes et des matériaux essentiels à leur fabrication (jusque-là, je pense ne choquer personne). Mais certains matériaux sont plus néfastes à l’environnement et à la santé que d’autres.

Une étude de Greenpeace, publiée en 2012, faisait part de l’inquiétante utilisation, dans une grande partie de vêtements vendus en fast-fashion, de phtalates, d’éthoxylates de nonylphénols et de colorants azoïques (pouvant s’avérer être cancérigènes). Tous trois sont des polluants très nocifs pour la planète, les animaux et les humains.

Comment remédier à tout ça ?

Bien heureusement, il existe des solutions et alternatives à l’achat sur des sites de e-commerce (spécialisés en fast-fashion/produits neufs) ! Il y a tout à fait moyen d’acheter en pensant au développement durable, et ce, avec la slow-fashion.

Acheter en seconde main

Redonner vie à des vêtements/objets qui ont déjà servi : rien de tel pour freiner la pollution provoquée par la surconsommation ! Lorsque cela est possible, privilégiez l’achat en seconde main/reconditionné. Cela permettra de diminuer le gâchis occasionné par la surproduction de vêtements/objets, sachant que beaucoup d’entre eux sont jetés ou ne sont plus utilisés seulement quelques mois après leur première utilisation. Pas besoin de produire encore et toujours des nouveaux vêtements/objets si tout le monde se réapprovisionne ainsi.

Acheter local

Afin d’éviter l’utilisation de transports (et donc de rejeter du CO² inutilement), mieux vaut, si possible, acheter local ! Cela permettra à l’objet/vêtement de parcourir beaucoup moins de kilomètres. Alors, oui, parfois, on voudrait bien acheter local, mais le produit désiré ne se trouve que sur des sites de type Amazon et compagnie. Dans ce cas, plutôt que de cliquer sur le premier site d’e-commerce venu, faites une recherche plus approfondie pour d’abord dénicher les sites qui vendent près de chez vous. Cela deviendra donc un réflexe, une habitude, et vous finirez par n’acheter dans des pays lointains que les produits dont vous avez vraiment besoin et qui sont introuvables plus près.

Vérifier les mesures mises en place par l’entreprise

Comme mentionné plus tôt, certaines entreprises n’entreprennent aucune action pour améliorer les conditions de vie de leurs employés ou l’environnement. De ce fait, il est impératif, avant chaque achat, de vérifier si l’entreprise/la marque/le magasin concerné fait sa part du marché et est responsable et éthique.

Vérifier les conditions de fabrication

Enfin, tant qu’à vérifier les actions éthiques des entreprises, autant vérifier en même temps la manière dont les vêtements sont fabriqués ! Renseignez-vous sur les matières/matériaux les moins polluants et attardez-vous sur des vêtements/objets non-nocifs pour la planète et la santé.

Règles de base quand on fait un achat en ligne

De manière générale, pour faciliter les achats responsables et stopper la surconsommation, il y a quelques conseils à suivre.

Ne pas trop acheter

Posez-vous quelques questions : ai-je vraiment besoin de cet article ? Combien de temps vais-je l’utiliser ? Ai-je déjà un objet/vêtement qui remplit la même fonction ? En ai-je besoin tout de suite ? Adoptez le réflexe de vous poser ces questions pour chaque achat. Ainsi, vous aurez l’habitude d’évaluer la pertinence du dit achat, ou, au contraire, de juger s’il est inutile à vos besoins.

Pas d’achat incertain

Petite nuance par rapport au point ci-dessus : ici, la question à se poser est « Est-ce que je suis sûre que c’est ce produit que je veux, et pas un autre ? ». Dès que possible, évitez les achats incertains. Vous risquez de le regretter, et de potentiellement renvoyer le produit (entraînant encore le transport de ce dernier, donc plus d’émission de CO², etc.). Tant qu’à dépenser, faites le une fois et pour de bon, ainsi, vous êtes sûr.e de ne pas avoir de regret et de toujours savoir à quel but vous achetez ce produit.

Pour répondre à la question de départ « Acheter en ligne en restant vert : est-ce possible ? », la réponse est donc : oui ! Il est tout à fait possible d’acheter en ligne en restant vert. Il suffit simplement de suivre les astuces citées ci-dessus et de les adopter sur le long terme.

Pour plus de contenu, n’hésitez pas à visiter notre Linkedin et notre Instagram !

 

Découvrez nos entreprises à impact positif

Meet My Job est la 1ère plateforme belge de recrutement dédiée au développement durable. Alors, qu’attendez-vous? Trouvez votre job/stage de rêve dans le développement durable ici !