femme-friperie-fripes-vintage-shopping-chiner

4 conseils pour passer de la fast à la slow fashion !

L’industrie de la mode est la deuxième industrie la plus polluante au monde. La fast fashion correspond à toutes ces marques qui sortent des nouveautés quasiment toutes les semaines : Zara, H&M, Mango, Primark, Asos, etc. Tous ces vêtements sont proposés à des prix dérisoires, qui ne prennent pas en compte le coût réel de l’impact environnemental et social. Mais alors, comment s’habiller de façon plus responsable et durable ? Nous vous donnons 4 conseils pour adopter la slow fashion !

 

La slow fashion 

Et si on ralentissait notre manière de consommer ? La slow fashion revisite notre manière de consommer la mode au profit de vêtements de meilleure qualité, durables et écoresponsables.

C’est l’opposé de la fast fashion, on privilégie la qualité à la quantité. Le coût d’un vêtement de slow fashion se justifie par l’utilisation de matières plus écologiques, des conditions de travail respectueuses des salariés, une production locale ou du moins transparente envers les consommateurs.

 

Faire le tri 

Tu peux commencer par trier ta garde-robe. Entre les achats compulsifs, les vêtements que tu ne portes plus depuis 3 ans et le même tee-shirt que tu as pris en toutes les couleurs, ça fait beaucoup ! Résultat, ces vêtements restent au fond de ton placard à tout jamais. Selon l’agence de conseil britannique Wrap, 30 % de notre garde-robe ne serait presque jamais portée

Prends ton courage en main et fais du tri, tu vas sûrement redécouvrir des pièces oubliées et pouvoir leur redonner une seconde vie. 

Garde uniquement les pièces que tu as portées au cours de l’année. Pour ce qui est du reste, tu peux les donner à des associations, les recycler pour d’autres usages ou bien les vendre. Pour cette dernière option, il existe plusieurs applications telles que Vinted, Vestiaire collective, Leboncoin, etc.

 

Se poser les bonnes questions  

Afin d’adopter de bons réflexes, au moment de l’achat tu peux suivre la méthode BISOU. C’est un moyen mnémotechnique pour se souvenir des 5 questions à se poser : 

    • À quel besoin cet achat répond-il ? 
    • En ai-je besoin immédiatement ? Puis-je attendre quelques jours avant de me décider ?
    • Ai-je déjà quelque chose de semblable chez moi, répondant au même besoin ?
    • Quelle est l’origine de ce vêtement ?
    • Va-t-il m’être utile ? Comment ferais-je pour m’en passer ?

Généralement très peu de pièces passent le crash-test, tu peux également te demander :

  • Si ce vêtement était 3 à 4 fois plus cher, est-ce que je l’achèterais ?
  • Est-ce que cette pièce est de qualité ? 

De cette façon, ton achat sera plus raisonné. Ça empêche aussi d’acheter parce qu’on a une mauvaise journée, souvent on consomme pour combler un besoin qui est peut-être plus émotif.

 

Tourne-toi vers le marché de la seconde main 

Il y a bien évidemment les fripes qui sont plus tendances que jamais. Plusieurs systèmes existent, tu peux acheter les vêtements à la pièce, en lot ou en kilos. Si tu ne trouves pas ton bonheur dans les magasins physiques, il y a de nombreuses fripes en lignes qui correspondront peut-être davantage à ton style. Il y a également les boutiques solidaires telles qu’Emmaüs, où les vêtements n’excèdent pas 5 euros en moyenne. 

Et sinon, il y a bien évidemment les sites de seconde main comme Vinted. Avec ces 25 millions de membres inscrits, vous pouvez y trouver tout ce que vous cherchez.

Certes, il y a beaucoup de vêtements de fast fashion, mais c’est toujours mieux de les réutiliser que de les jeter. En général, les prix sont très attractifs. Tu peux également y trouver des offres exceptionnelles sur les plus grandes marques. 

Autre site de seconde main vers lequel tu peux te diriger : Vestiaire collective. Il a un positionnement légèrement plus haut de gamme. Les articles sont vérifiés et authentifiés. Tu y trouveras des marques plus qualitatives. C’est l’occasion de se faire plaisir tout en préservant la planète. 

 

Privilégie des marques engagées 

Si tu souhaites faire acheter des vêtements neufs, tourne toi vers des marques qui se sont engagées dans une démarche écoresponsable. Elles encouragent leurs consommateurs à allier la mode et un impact positif sur la planète.

Il existe une multitude de marques écoresponsables, telles que Veja, Hoopal, Mud jeans, etc. Elles proposent des produits issus de circuits courts avec des matières premières de haute qualité, recyclées, bio ou vegan. Il existe l’application Clear fashion qui note les marques selon 4 critères : l’humain, la santé, les animaux et l’environnement. Il vous suffit simplement de scanner le vêtement pour faire apparaître la notation attribuée par l’application. Elle référence de nombreuses marques engagées, c’est l’occasion pour toi d’en découvrir !


© Illustration de l’application Clear fashion

 

Découvre nos entreprises à impact positif

Rendez-vous sur Meet My Job, c’est la plateforme de recrutement qui référence uniquement les entreprises ayant un impact positif sur notre société et notre planète.